Nos membres aux journées d’études internationales sur la découvrabilité

Les 23 et 24 octobre 2019 se déroulent les journées d’études internationales sur la découvrabilité à à la BanQ à Montréal.

Plusieurs de nos membres y participent:

  • Ndiaga Loum, professeur au département des sciences sociales à l’Université du Québec en Outaouais
  • Anouk Bélanger, professeure au département de communication sociale et publique à l’UQAM,
  • Yvette Mistrale Mbogo, étudiante à la maîtrise en communication à l’UQAM,
  • Sylvain Martet, post-doctorant en communication à l’UQAM et
  • Martin Tétu, doctorant en sociologie à l’UQAM.

Description de l’événement

Dans le cadre de son dispositif d’observation des dynamiques culturelles et linguistiques, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) co-organise avec l’Université du Québec à Montréal (UQAM) des journées d’étude internationales sur le thème de l’accès et de la découvrabilité des contenus culturels francophones à l’ère du numérique.

Cet événement d’envergure, qui se tiendra à Montréal du 23 au 24 octobre 2019, constitue une occasion unique de dialogue et d’échanges entre les chercheurs/universitaires, les décideurs publics et les différents acteurs et professionnels des industries culturelles à l’échelle de la Francophonie internationale, autour de la problématique de la découvrabilité et de l’accès à la diversité de contenus culturels nationaux et locaux en ligne.

L’événement intervient dans un contexte de mondialisation culturelle où il devient nécessaire d’amorcer entre francophones une concertation multi-acteurs et intersectorielle afin de mieux documenter et de prendre la pleine mesure des enjeux, défis, risques et opportunités relatifs à la circulation et la consommation grandissante de contenus culturels via les plateformes numériques.

L’objectif visé consiste d’une part à explorer les nouvelles tendances et dynamiques ainsi que les modèles d’affaire émergents en matière de production, de diffusion/distribution, de découvrabilité, d’accès et de consommation des produits culturels francophones (films, séries, musique, livres,…) sur Internet; et d’autre part à partager les initiatives et pratiques exemplaires ainsi que les pistes de solutions, notamment en matière d’adaptation des politiques culturelles à l’ère numérique.

Consulter le programme de l’événement.